Futurs mariés : réussissez vos photos de mariage

Futurs mariés : réussissez vos photos de mariage

Snagah Photography photographe mariage Paris IDF

Encore plus que votre traiteur ou votre sonorisation, il est primordial que vos photos de mariage soient réussies ! Ce sont elles qui vous permettront de conserver pour toujours les souvenirs de cette journée unique. A cet égard, elles méritent bien un peu de préparation et quelques efforts !

Avant tout, si vous hésitez encore entre confier la mission de photographier votre mariage à un proche amateur ou à un photographe de mariage professionnel, faites un tour sur notre article Photographes de mariage : le pourquoi du comment ?

 S’il est professionnel, votre photographe devrait bien entendu vous guider et suivre de lui-même la plupart des points ci-dessous, mais rien ne vous empêche de lui en parler s’il ne le fait pas. Voici donc quelques conseils pour l’aider à réussir vos photos de mariages :

1 – Entretenir avec le photographe une relation de confiance

Vous l’avez rencontré avant de le choisir, et normalement le courant est passé entre vous. Pour autant, il ne s’agit pas d’en rester là !

Plus vous en partagerez sur vous, plus votre photographe pourra pousser la personnalisation de vos photos. Ce n’est pas toujours facile de s’ouvrir comme cela à un inconnu, mais gardez en tête qu’il va partager avec vous la journée la plus importante de votre vie. Alors, autant qu’il en connaisse un peu les tenants et aboutissants !

Dans vos conversations, n’hésitez pas à lui raconter votre rencontre, les moments qui ont construit votre couple, et pourquoi pas les moments plus compliqués aussi ? Si vous avez des enfants, n’hésitez pas à le leur présenter ! Tout ce qui pourra lui permettre d’apprendre à vous connaitre l’aidera à anticiper les moments où votre relation ressort dans son aspect le plus naturel.

Vous pourrez également partager avec lui les 2 ou 3 traits de caractère qui vous font craquer / qui vous énervent chez votre future moitié, pour l’aider à comprendre votre relation et pourquoi pas lui inspirer quelques photos décalées.

De la même manière, si vous avez des passions ou centres d’intérêt, faites-en lui part ! Cela pourra peut-être l’aider à préparer ses photos, ou lui amener l’inspiration pendant la journée. Par exemple, si vous avez loué pour votre mariage une belle voiture et que vous parlez à votre photographe de votre passion dévorante pour l’automobile, il saura qu’il s’agit de plus qu’un simple accessoire. Il pourra alors l’intégrer dans vos photos de couples, ou simplement axer une partie de son reportage pour être sûr d’intégrer au mieux la voiture ! Une passion pour l’équitation / les chevaux ? Il en a justement repéré deux dans le champs voisin en arrivant … vous voyez où je veux en venir !

N’hésitez pas non plus à lui parler de vos relations avec vos parents et vos témoins, tout ce qui lui permettra de se préparer à capter les moments d’émotions partagés avec eux.

Vous pouvez également parler avec lui de l’importance de vos photos de mariage. Tout le monde n’a pas le même rapport à la photographie, certains aiment simplement garder un souvenir, d’autres ont un rapport beaucoup plus émotionnel …

Enfin, même si c’est un professionnel qui fait plusieurs mariages dans la saison, chaque mariage et chaque couple sont uniques. N’allez pas croire que votre photographe se contente d’appuyer sur un bouton toute la journée. Comme vos invités, il va vivre les émotions de cette journée et c’est une bonne chose !  Pour nouer un peu plus la relation, il appréciera sans aucun doute que vous l’intégriez à l’organisation de votre mariage. Vous pouvez par exemple lui envoyer un faire part, lui offrir un petit sachet de dragées, etc.

2 – L’inspiration

 En ligne ou dans la presse, la photographie de mariage est un style très représenté. Prenez le temps de faire un peu de repérage pour trouver des idées à soumettre à votre photographe. Attention, il s’agit de lui soumettre des inspirations, pas de lui demander de reproduire à l’identique des photos dans un style qui n’est pas le sien.

Instagram et Pinterest seront vos meilleurs amis. Effectuez des recherches sur des mots clefs génériques : mariage, photo mariage, photographe mariage, mariée, couple mariage. Et en anglais : wedding, wedding photography, bride, groom, wedding couple. Abonnez-vous aux profils qui sélectionnent les plus belles photos de mariage (@weddinglegends, @weddingphotographersociety, @wedisson_com et bien d’autres). Vous pouvez également effectuer des recherches avec des mots clefs plus proche de votre mariage et de votre thème, par exemple ; mariage château, mariage champêtre, mariage bohême, mariage bleu et blanc, mariage voyage … Vous pouvez aussi suivre directement des photographes de mariage, à commencer par celui de votre propre photographe 😉.

Enfin, la presse spécialisée peut également être une bonne source d’inspiration et vous aider également avec vos autres prestataires et l’organisation générale de votre mariage.

Quelques semaines avant le grand jour, vous pouvez partager vos trouvailles avec votre photographe et lui préciser ce qui vous plait dans chaque photo : la pose, le cadrage, l’aspect décalé, etc. Il ne pourra pas forcement tout prendre en compte, mais sera surement heureux de sortir de ses habitudes pour vous faire plaisir !

Encore plus que votre traiteur ou votre sonorisation, il est primordial que vos photos de mariage soient réussies ! Ce sont elles qui vous permettront de conserver pour toujours les souvenirs de cette journée unique. A cet égard, elles méritent bien un peu de préparation et quelques efforts !

Avant tout, si vous hésitez encore entre confier la mission de photographier votre mariage à un proche amateur ou à un photographe de mariage professionnel, faites un tour sur notre article Photographes de mariage : le pourquoi du comment ?

 S’il est professionnel, votre photographe devrait bien entendu vous guider et suivre de lui-même la plupart des points ci-dessous, mais rien ne vous empêche de lui en parler s’il ne le fait pas. Voici donc quelques conseils pour l’aider à réussir vos photos de mariages :

1 – Entretenir avec le photographe une relation de confiance

Vous l’avez rencontré avant de le choisir, et normalement le courant est passé entre vous. Pour autant, il ne s’agit pas d’en rester là !

Plus vous en partagerez sur vous, plus votre photographe pourra pousser la personnalisation de vos photos. Ce n’est pas toujours facile de s’ouvrir comme cela à un inconnu, mais gardez en tête qu’il va partager avec vous la journée la plus importante de votre vie. Alors, autant qu’il en connaisse un peu les tenants et aboutissants !

Dans vos conversations, n’hésitez pas à lui raconter votre rencontre, les moments qui ont construit votre couple, et pourquoi pas les moments plus compliqués aussi ? Si vous avez des enfants, n’hésitez pas à le leur présenter ! Tout ce qui pourra lui permettre d’apprendre à vous connaitre l’aidera à anticiper les moments où votre relation ressort dans son aspect le plus naturel.

Vous pourrez également partager avec lui les 2 ou 3 traits de caractère qui vous font craquer / qui vous énervent chez votre future moitié, pour l’aider à comprendre votre relation et pourquoi pas lui inspirer quelques photos décalées.

De la même manière, si vous avez des passions ou centres d’intérêt, faites-en lui part ! Cela pourra peut-être l’aider à préparer ses photos, ou lui amener l’inspiration pendant la journée. Par exemple, si vous avez loué pour votre mariage une belle voiture et que vous parlez à votre photographe de votre passion dévorante pour l’automobile, il saura qu’il s’agit de plus qu’un simple accessoire. Il pourra alors l’intégrer dans vos photos de couples, ou simplement axer une partie de son reportage pour être sûr d’intégrer au mieux la voiture ! Une passion pour l’équitation / les chevaux ? Il en a justement repéré deux dans le champs voisin en arrivant … vous voyez où je veux en venir !

N’hésitez pas non plus à lui parler de vos relations avec vos parents et vos témoins, tout ce qui lui permettra de se préparer à capter les moments d’émotions partagés avec eux.

Vous pouvez également parler avec lui de l’importance de vos photos de mariage. Tout le monde n’a pas le même rapport à la photographie, certains aiment simplement garder un souvenir, d’autres ont un rapport beaucoup plus émotionnel …

Enfin, même si c’est un professionnel qui fait plusieurs mariages dans la saison, chaque mariage et chaque couple sont uniques. N’allez pas croire que votre photographe se contente d’appuyer sur un bouton toute la journée. Comme vos invités, il va vivre les émotions de cette journée et c’est une bonne chose !  Pour nouer un peu plus la relation, il appréciera sans aucun doute que vous l’intégriez à l’organisation de votre mariage. Vous pouvez par exemple lui envoyer un faire part, lui offrir un petit sachet de dragées, etc.

2 – L’inspiration

 En ligne ou dans la presse, la photographie de mariage est un style très représenté. Prenez le temps de faire un peu de repérage pour trouver des idées à soumettre à votre photographe. Attention, il s’agit de lui soumettre des inspirations, pas de lui demander de reproduire à l’identique des photos dans un style qui n’est pas le sien.

Instagram et Pinterest seront vos meilleurs amis. Effectuez des recherches sur des mots clefs génériques : mariage, photo mariage, photographe mariage, mariée, couple mariage. Et en anglais : wedding, wedding photography, bride, groom, wedding couple. Abonnez-vous aux profils qui sélectionnent les plus belles photos de mariage (@weddinglegends, @weddingphotographersociety, @wedisson_com et bien d’autres). Vous pouvez également effectuer des recherches avec des mots clefs plus proche de votre mariage et de votre thème, par exemple ; mariage château, mariage champêtre, mariage bohême, mariage bleu et blanc, mariage voyage … Vous pouvez aussi suivre directement des photographes de mariage, à commencer par celui de votre propre photographe 😉.

Enfin, la presse spécialisée peut également être une bonne source d’inspiration et vous aider également avec vos autres prestataires et l’organisation générale de votre mariage.

Quelques semaines avant le grand jour, vous pouvez partager vos trouvailles avec votre photographe et lui préciser ce qui vous plait dans chaque photo : la pose, le cadrage, l’aspect décalé, etc. Il ne pourra pas forcement tout prendre en compte, mais sera surement heureux de sortir de ses habitudes pour vous faire plaisir !

Snagah Photography photographe mariage Paris IDF photos de mariage

3 – La planification

3 – La planification

C’est sans doute l’étape la plus cruciale pour bien réussir ses photos de mariages : s’assurer que la prestation du photographe est bien intégrée dans votre planning, et que votre photographe est au courant du déroulement de la journée.

Le Jour J, vous devez veiller à ce que tout se déroule avec un minimum, voir aucune intervention de votre part. Pour cela, il faut que chacun de vos prestataires et de vos témoins soit parfaitement au point sur ses missions et son planning.

Pour cela, je vous conseille de créer sur un tableur un tableau du déroulé simple de la journée. Heure par heure dans les lignes, et dans les colonnes toutes les personnes ayant un rôle dans la journée (parents, témoins, prestataires, et vous-même le cas échéant). Notez-y les contacts (noms, prénoms, numéro de tel au minimum, le top : ajoutez une photo !), les actions importantes, les endroits, les heures. Une semaine avant le mariage, envoyez-le à toutes les personnes y figurant. Ainsi, en plus d’être fixé sur le timing, chacun saura qui contacter directement pour tel ou tel point (qui porte les alliances ? combien y’a-t-il de discours pendant le repas ? Qui porte les mouchoirs de la mariée ?) et n’auront pas à vous déranger avec ces détails.

Du point de vue du photographe, les quelques points ci-dessous doivent figurer à son planning :

  • Où et quand doit-il se rendre en début de journée, qui va l’accueillir / qui peut-il contacter en arrivant ?
  • Les horaires des cérémonies, cocktails, diner.
  • Les timings spécifiques à sa prestation (voir ci-dessous).

La préparation des mariés.

C’est l’occasion pour photographe de réaliser de beaux portraits ainsi que des photos reportage de vos tenues et accessoires. Pour l’aider voici quelques points importants :

  • Assurez-vous dans les timings qu’il pourra passer du temps avec chacun des mariés. Si vous prévoyiez de vous préparer en même temps ou à des endroits éloignés, vous devrez choisir lequel d’entre vous il suivra (bien souvent, la mariée).
  • Choisissez et préparez soigneusement l’endroit des préparatifs. Privilégiez une grande pièce lumineuse. Poussez les meubles, faites de la place pour que vos prestataires (maquilleuse / coiffeuse / photographe) puissent travailler sans vous étouffer, et sans se gêner. Installez-vous près d’une fenêtre de préférence, ou assurez-vous au moins d’avoir assez de lumière.
  • Mettez en scène la préparation. Même si c’est un peu plus de travail, vous serez ravis d’avoir de belles photos de préparation, car celles-ci racontent l’histoire de votre mariage. C’est le moment de demander à grand-mamie de vous prêter ce magnifique miroir encadré qu’elle a dans son dressing. Ne négligez pas les détails : beau fauteuil, belle coiffeuse, positionnement près d’une cheminée ou d’une fenêtre avec une jolie vue … les sources d’inspiration de photos de préparation sont innombrables sur internet.
  • Mettez à disposition vos accessoires. Veillez à ce que, pendant que vous vous faites coiffer / maquiller, votre photographe puisse en profiter pour prendre des clichés sans vous déranger de vos alliances, chaussures, bracelets, ceintures, boutonnières …
  • Choisissez les personnes qui restent avec vous. Privilégiez vos très proches et réfléchissez en fonction de la taille de la pièce (évitez de convier vos parents, vos 5 frères et sœurs, 2 témoins et 3 demoiselles d’honneur dans 8 m² …). Si vous souhaitez la présence d’enfants, veillez à ce qu’il y’ai quelqu’un pour s’en occuper.
Snagah Photography photographe mariage paris IDF

Les photos de couple

  • Prévoyiez un moment pour faire des photos de couple. En fonction de l’importance que vous leur accordez, planifiez une plage de temps suffisante seuls avec votre photographe, sans oublier que, le plus souvent, cela se fera au détriment de votre présence parmi vos invités. Généralement, les photos des couples se font pendant le cocktail / vin d’honneur, et durent entre 20 minutes et 1 heure. Rien ne vous empêche de les faire le matin, avant la cérémonie, voire de réaliser une séance de couple séparée selon les services proposés par votre photographe. Le meilleur moment reste la fin de journée, ou la lumière rasante est plus douce et plus pleine (la « golden hour »).
  • Repérez les lieux. A moins qu’il n’y ait déjà travaillé, votre photographe ne connaitra pas vos lieux de cérémonie / réception. Vous pourrez les lui décrire dans les grandes lignes (un photographe consciencieux préparera votre mariage en repérant les lieux en ligne), ou directement lui donner vos idées si vous avez des images précises en tête. N’oubliez pas qu’il s’agira pour lui d’inspirations, et que tout ne sera pas forcément réalisable, en fonction de la lumière, du cadre, de la présence d’invités, etc. Vous pouvez également proposer à votre photographe de réaliser des photos dans un lieu séparé (champs voisins, village proche …), il vous dira si c’est réalisable ou non dans le temps imparti.
  • Restez naturels. Peu de gens se sont déjà retrouvés devant l’objectif d’un photographe avant leur mariage, et encore moins n’en sont nullement intimidés. C’est le travail de votre photographe de vous mettre à l’aise, de vous guider. Concentrez-vous sur le moment présent, sur vos émotions, sur cette journée et ce qu’elle représente pour vous. Focalisez-vous sur votre partenaire, sur votre relation et sur l’engagement que venez de prendre. Très vite, l’objectif devrait s’effacer. N’ayez pas peur de signaler à votre photographe si une pose ne vous semble pas naturelle, trop cliché, etc.
  • Prévoyiez un assistant. Si votre photographe n’a pas lui-même un assistant, et s’il est d’accord, vous pouvez demander à un de vos témoins de vous accompagner. Il pourra porter des accessoires, une bouteille d’eau / mouchoirs, vos téléphones, et éventuellement assister le photographe. Assurez-vous qu’il soit correctement briefé par vous et/ou le photographe de manière à ne gêner en rien le déroulement de la séance ! 
Snagah Photography photographe mariage paris IDF
Snagah Photography photographe mariage paris IDF

Les photos de groupe.

  • Prévoyiez un moment pour faire des photos de groupe. Bien qu’elles se fassent de moins en moins de manière « traditionnelle », les photos de groupe restent très demandées, surtout par les invités (tout le monde veut sa photo avec les stars du jour 😉). En fonction du nombre d’invités, cela peut très vite prendre un certain temps. Comptez entre 2 et 5 minutes par groupe (en fonction de l’efficacité de vos témoins, cf. points suivants). Là encore, le cocktail / vin d’honneur est le moment privilégié car les invités et les mariés sont disponibles. En fonction de la configuration des lieux, il est également parfois possible de réaliser une photo d’ensemble en sortie de mairie ou d’église. Attention à la circulation et aux passants / invités des mariages suivants !
  • Prévoyiez les groupes ! Réfléchissez en amont aux groupes que vous voulez former. Famille de la mariée, famille du marié, témoins, parents & frères et sœurs, familles séparées ou les deux familles ensemble, groupes d’amis … les possibilités sont nombreuses et si vous espérez que les groupes se forment naturellement, attendez-vous à ne pas voir grand-chose de votre cocktail ! Faites une liste de groupes, et confiez-la à vos témoins. Généralement, un simple groupe « famille untel » devrait suffire, mais certains n’hésitent pas à faire des listes de nom complètes, voire de la diffuser directement à leurs invités pour accélérer encore le procédé !
  • Missionnez vos témoins. Ils ont la liste des groupes, à eux de faire en sorte que vos invités soient disponibles et prêts au moment où ils doivent l’être. Demandez-leur de vous aider à former les groupes pour optimiser le temps passé à poser. Et tant qu’ils y sont, ils peuvent bien vous amener une coupe ou un petit four de temps en temps, non ?
  • Déterminez quel genre de photos de groupe vous désirez et informez-en votre photographe. Photos classiques et posées, photos décontractées avec un verre à la main, photos décalées, sauts, écroulement …
Snagah Photography photographe mariage paris IDF

Le reste du reportage

Comme son nom l’indique, le reportage est constitué de photos prises dans l’action, pour retranscrire l’ambiance de la journée, avoir des photos naturelles de vous et de vos invités, etc. Votre photographe fera au mieux pour réaliser un reportage qui vous ressemble (d’où l’importance de notre premier chapitre).

Rien ne vous empêche cependant de l’aider à axer son reportage sur des choses importantes pour vous, sur le thème de votre mariage, etc. Ou même de lui donner des instructions directes (pas de photos des invités en train de manger, prendre beaucoup de photos des enfants …)

Les extras

  • « La découverte ». De plus en plus, le moment où les futurs époux se rencontrent, seuls avant la cérémonie, se met en scène en photo. Vous pouvez travailler avec votre photographe, lui soumettre des idées, savoir s’il a déjà réalisé ce genre de photos, réfléchir au meilleur endroit / moment pour les réaliser.
  • Trash / Glam the Dress. Les séances trash / glam the Dress viennent tout droit des Etats-Unis et se rependent elles aussi en Europe depuis quelques années. Elles consistent en la mise en scène de la mariée pour des portraits en studio ou en extérieur. Les séances Glam the Dress sont surtout une belle occasion pour la mariée de remettre sa robe et d’avoir de magnifiques portraits glamour. Les séances Trash the Dress sont quant à elles le plus souvent réalisées en fin de cérémonie ou le lendemain, avec les témoins et / ou le marié. Le concept, partant du principe que le mariage est éternel et que la robe ne resservira donc jamais, est de mettre en scène la « destruction » de celle-ci. Peinture, poudres colorées, activités salissantes (boue, eau, etc.), l’idée est de réaliser des photos décalées.
@pinterest / Daisy Gangloff

@pinterest / Daisy Gangloff

C’est sans doute l’étape la plus cruciale pour bien réussir ses photos de mariages : s’assurer que la prestation du photographe est bien intégrée dans votre planning, et que votre photographe est au courant du déroulement de la journée.

Le Jour J, vous devez veiller à ce que tout se déroule avec un minimum, voir aucune intervention de votre part. Pour cela, il faut que chacun de vos prestataires et de vos témoins soit parfaitement au point sur ses missions et son planning.

Pour cela, je vous conseille de créer sur un tableur un tableau du déroulé simple de la journée. Heure par heure dans les lignes, et dans les colonnes toutes les personnes ayant un rôle dans la journée (parents, témoins, prestataires, et vous-même le cas échéant). Notez-y les contacts (noms, prénoms, numéro de tel au minimum, le top : ajoutez une photo !), les actions importantes, les endroits, les heures. Une semaine avant le mariage, envoyez-le à toutes les personnes y figurant. Ainsi, en plus d’être fixé sur le timing, chacun saura qui contacter directement pour tel ou tel point (qui porte les alliances ? combien y’a-t-il de discours pendant le repas ? Qui porte les mouchoirs de la mariée ?) et n’auront pas à vous déranger avec ces détails.

Du point de vue du photographe, les quelques points ci-dessous doivent figurer à son planning :

  • Où et quand doit-il se rendre en début de journée, qui va l’accueillir / qui peut-il contacter en arrivant ?
  • Les horaires des cérémonies, cocktails, diner.
  • Les timings spécifiques à sa prestation (voir ci-dessous).

La préparation des mariés.

C’est l’occasion pour photographe de réaliser de beaux portraits ainsi que des photos reportage de vos tenues et accessoires. Pour l’aider voici quelques points importants :

  • Assurez-vous dans les timings qu’il pourra passer du temps avec chacun des mariés. Si vous prévoyiez de vous préparer en même temps ou à des endroits éloignés, vous devrez choisir lequel d’entre vous il suivra (bien souvent, la mariée).
  • Choisissez et préparez soigneusement l’endroit des préparatifs. Privilégiez une grande pièce lumineuse. Poussez les meubles, faites de la place pour que vos prestataires (maquilleuse / coiffeuse / photographe) puissent travailler sans vous étouffer, et sans se gêner. Installez-vous près d’une fenêtre de préférence, ou assurez-vous au moins d’avoir assez de lumière.
  • Mettez en scène la préparation. Même si c’est un peu plus de travail, vous serez ravis d’avoir de belles photos de préparation, car celles-ci racontent l’histoire de votre mariage. C’est le moment de demander à grand-mamie de vous prêter ce magnifique miroir encadré qu’elle a dans son dressing. Ne négligez pas les détails : beau fauteuil, belle coiffeuse, positionnement près d’une cheminée ou d’une fenêtre avec une jolie vue … les sources d’inspiration de photos de préparation sont innombrables sur internet.
  • Mettez à disposition vos accessoires. Veillez à ce que, pendant que vous vous faites coiffer / maquiller, votre photographe puisse en profiter pour prendre des clichés sans vous déranger de vos alliances, chaussures, bracelets, ceintures, boutonnières …

Choisissez les personnes qui restent avec vous. Privilégiez vos très proches et réfléchissez en fonction de la taille de la pièce (évitez de convier vos parents, vos 5 frères et sœurs, 2 témoins et 3 demoiselles d’honneur dans 8 m² …). Si vous souhaitez la présence d’enfants, veillez à ce qu’il y’ai quelqu’un pour s’en occuper.

Snagah Photography photographe mariage paris IDF

Les photos de couple

  • Prévoyiez un moment pour faire des photos de couple. En fonction de l’importance que vous leur accordez, planifiez une plage de temps suffisante seuls avec votre photographe, sans oublier que, le plus souvent, cela se fera au détriment de votre présence parmi vos invités. Généralement, les photos des couples se font pendant le cocktail / vin d’honneur, et durent entre 20 minutes et 1 heure. Rien ne vous empêche de les faire le matin, avant la cérémonie, voire de réaliser une séance de couple séparée selon les services proposés par votre photographe. Le meilleur moment reste la fin de journée, ou la lumière rasante est plus douce et plus pleine (la « golden hour »).
  • Repérez les lieux. A moins qu’il n’y ait déjà travaillé, votre photographe ne connaitra pas vos lieux de cérémonie / réception. Vous pourrez les lui décrire dans les grandes lignes (un photographe consciencieux préparera votre mariage en repérant les lieux en ligne), ou directement lui donner vos idées si vous avez des images précises en tête. N’oubliez pas qu’il s’agira pour lui d’inspirations, et que tout ne sera pas forcément réalisable, en fonction de la lumière, du cadre, de la présence d’invités, etc. Vous pouvez également proposer à votre photographe de réaliser des photos dans un lieu séparé (champs voisins, village proche …), il vous dira si c’est réalisable ou non dans le temps imparti.
  • Restez naturels. Peu de gens se sont déjà retrouvés devant l’objectif d’un photographe avant leur mariage, et encore moins n’en sont nullement intimidés. C’est le travail de votre photographe de vous mettre à l’aise, de vous guider. Concentrez-vous sur le moment présent, sur vos émotions, sur cette journée et ce qu’elle représente pour vous. Focalisez-vous sur votre partenaire, sur votre relation et sur l’engagement que venez de prendre. Très vite, l’objectif devrait s’effacer. N’ayez pas peur de signaler à votre photographe si une pose ne vous semble pas naturelle, trop cliché, etc.
  • Prévoyiez un assistant. Si votre photographe n’a pas lui-même un assistant, et s’il est d’accord, vous pouvez demander à un de vos témoins de vous accompagner. Il pourra porter des accessoires, une bouteille d’eau / mouchoirs, vos téléphones, et éventuellement assister le photographe. Assurez-vous qu’il soit correctement briefé par vous et/ou le photographe de manière à ne gêner en rien le déroulement de la séance !
Snagah Photography photographe mariage paris IDF

Les photos de groupe.

  • Prévoyiez un moment pour faire des photos de groupe. Bien qu’elles se fassent de moins en moins de manière « traditionnelle », les photos de groupe restent très demandées, surtout par les invités (tout le monde veut sa photo avec les stars du jour 😉). En fonction du nombre d’invités, cela peut très vite prendre un certain temps. Comptez entre 2 et 5 minutes par groupe (en fonction de l’efficacité de vos témoins, cf. points suivants). Là encore, le cocktail / vin d’honneur est le moment privilégié car les invités et les mariés sont disponibles. En fonction de la configuration des lieux, il est également parfois possible de réaliser une photo d’ensemble en sortie de mairie ou d’église. Attention à la circulation et aux passants / invités des mariages suivants !
  • Prévoyiez les groupes ! Réfléchissez en amont aux groupes que vous voulez former. Famille de la mariée, famille du marié, témoins, parents & frères et sœurs, familles séparées ou les deux familles ensemble, groupes d’amis … les possibilités sont nombreuses et si vous espérez que les groupes se forment naturellement, attendez-vous à ne pas voir grand-chose de votre cocktail ! Faites une liste de groupes, et confiez-la à vos témoins. Généralement, un simple groupe « famille untel » devrait suffire, mais certains n’hésitent pas à faire des listes de nom complètes, voire de la diffuser directement à leurs invités pour accélérer encore le procédé !
  • Missionnez vos témoins. Ils ont la liste des groupes, à eux de faire en sorte que vos invités soient disponibles et prêts au moment où ils doivent l’être. Demandez-leur de vous aider à former les groupes pour optimiser le temps passé à poser. Et tant qu’ils y sont, ils peuvent bien vous amener une coupe ou un petit four de temps en temps, non ?
  • Déterminez quel genre de photos de groupe vous désirez et informez-en votre photographe. Photos classiques et posées, photos décontractées avec un verre à la main, photos décalées, sauts, écroulement …
Snagah Photography photographe mariage paris IDF

Le reste du reportage

Comme son nom l’indique, le reportage est constitué de photos prises dans l’action, pour retranscrire l’ambiance de la journée, avoir des photos naturelles de vous et de vos invités, etc. Votre photographe fera au mieux pour réaliser un reportage qui vous ressemble (d’où l’importance de notre premier chapitre).

Rien ne vous empêche cependant de l’aider à axer son reportage sur des choses importantes pour vous, sur le thème de votre mariage, etc. Ou même de lui donner des instructions directes (pas de photos des invités en train de manger, prendre beaucoup de photos des enfants …)

Les extras

  • « La découverte ». De plus en plus, le moment où les futurs époux se rencontrent, seuls avant la cérémonie, se met en scène en photo. Vous pouvez travailler avec votre photographe, lui soumettre des idées, savoir s’il a déjà réalisé ce genre de photos, réfléchir au meilleur endroit / moment pour les réaliser.
  • Trash / Glam the Dress. Les séances trash / glam the Dress viennent tout droit des Etats-Unis et se rependent elles aussi en Europe depuis quelques années. Elles consistent en la mise en scène de la mariée pour des portraits en studio ou en extérieur. Les séances Glam the Dress sont surtout une belle occasion pour la mariée de remettre sa robe et d’avoir de magnifiques portraits glamour. Les séances Trash the Dress sont quant à elles le plus souvent réalisées en fin de cérémonie ou le lendemain, avec les témoins et / ou le marié. Le concept, partant du principe que le mariage est éternel et que la robe ne resservira donc jamais, est de mettre en scène la « destruction » de celle-ci. Peinture, poudres colorées, activités salissantes (boue, eau, etc.), l’idée est de réaliser des photos décalées.
@pinterest / Daisy Gangloff

@pinterest / Daisy Gangloff

4 – Quelques astuces beauté !

Car il ne faut pas oublier que les sujets principaux de vos photos de mariage, ce sera vous, voici quelques conseils pour être sûr d’être toujours à votre avantage !

  • Ecoutez les directions de votre photographe. Il vous guidera pour que vous posiez toujours au mieux et corrigera votre posture. Attention, si vous avez opté pour un reportage, le photographe ne vous guidera normalement que pendant la séance de couple !
  • Prévenez en avance le photographe de vos petits complexes. Tout est affaire de pose, et il saura probablement mettre en valeur ce que vous préférez chez vous tout en « effaçant » un bras que vous trouvez trop gros, un grain de beauté mal placé… Evidemment, il n’est pas magicien et votre nez reste au milieu de votre figure, alors ne lui en demandez pas trop !
  • Tenez-vous droit ! Vous verrez, quand on est sur son 31, la posture viens naturellement ! malgré tout, en fin de journée, avec le poids de la robe / du costume et à force de rester debout, vous allez fatiguer. Redressez les épaules, gainez le buste, c’est bientôt fini !
  • Levez le menton et poussez le légèrement en avant. Il ne s’agit pas de faire la girafe 😀 simplement d’effacer un éventuel double menton.
  • Adaptez votre maquillage. Si vous avez fait appel à une maquilleuse pro, elle le fera sans nul doute. Si vous vous maquillez vous-même / demandez à un proche, quelques règles : maquillage waterproof, et suffisamment appuyé pour être visible sur les photos.
  • Confiez vos téléphones et mouchoirs à vos témoins. Vous avez investi dans un beau costard, n’allez pas le déformer en stockant toutes ces choses inutiles dans vos poches (sans parler de la mariée qui elle, n’en a pas !). Confiez-les à une personne qui va rester proche de vous toute la journée.
  • Demandez à vos témoins de jeter régulièrement un œil sur votre tenue et maquillage. Il serait dommage que les photos soient parfaites, si ce n’était cette cravate de travers ou ce diadème en train de tomber. Evidemment, votre photographe devrait corriger le tir s’il s’en aperçoit, mais il a beaucoup à faire. Alors, autant missionner vos témoins pour qu’ils s’assurent de temps en temps que vous êtes toujours tirés à 4 épingles !
  • Adaptez votre marche, particulièrement à la mairie ou pendant les remontées d’allées lors des cérémonies. Marchez doucement pour laisser le temps à vos invités de vous admirer 😀 mais aussi pour que votre photographe ait le temps de faire ses mises au point et de prendre suffisamment de photos. Espacez les groupes qui remontent l’allée, laissez au minimum 5 mètres entre chaque groupe de témoins, le marié et la mariée.
Snagah Photography photographe mariage paris IDF

5 – La préparation mentale

Maintenant que tout est planifié au mieux, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : vous préparer mentalement à ce que tout ne se passe pas exactement comme vous l’avez imaginé. Même minutieusement planifié, un mariage se déroule rarement exactement comme prévu ! Retards, conditions météo, prestations … mais devinez quoi ? Rien ou presque ne pourra véritablement gâcher cette journée ou le plus important reste de partager votre union avec les gens que vous aimez. Préparez-vous à être flexible, laissez à vos témoins le soin de régler les problèmes éventuels, faites confiance à votre photographe en le laissant faire ce qu’il fait le mieux et … profitez.

Devinez quoi ? Vous pouvez aussi choisir un photographe qui maîtrise déjà tous ces conseils 😀 découvrez mes photos et services de mariage ! et recevez mes futurs articles en vous inscrivant à notre Newsletter.

4 – Quelques astuces beauté !

Car il ne faut pas oublier que les sujets principaux de vos photos de mariage, ce sera vous, voici quelques conseils pour être sûr d’être toujours à votre avantage !

  • Ecoutez les directions de votre photographe. Il vous guidera pour que vous posiez toujours au mieux et corrigera votre posture. Attention, si vous avez opté pour un reportage, le photographe ne vous guidera normalement que pendant la séance de couple !
  • Prévenez en avance le photographe de vos petits complexes. Tout est affaire de pose, et il saura probablement mettre en valeur ce que vous préférez chez vous tout en « effaçant » un bras que vous trouvez trop gros, un grain de beauté mal placé… Evidemment, il n’est pas magicien et votre nez reste au milieu de votre figure, alors ne lui en demandez pas trop !
  • Tenez-vous droit ! Vous verrez, quand on est sur son 31, la posture viens naturellement ! malgré tout, en fin de journée, avec le poids de la robe / du costume et à force de rester debout, vous allez fatiguer. Redressez les épaules, gainez le buste, c’est bientôt fini !
  • Levez le menton et poussez le légèrement en avant. Il ne s’agit pas de faire la girafe 😀 simplement d’effacer un éventuel double menton.
  • Adaptez votre maquillage. Si vous avez fait appel à une maquilleuse pro, elle le fera sans nul doute. Si vous vous maquillez vous-même / demandez à un proche, quelques règles : maquillage waterproof, et suffisamment appuyé pour être visible sur les photos.
  • Confiez vos téléphones et mouchoirs à vos témoins. Vous avez investi dans un beau costard, n’allez pas le déformer en stockant toutes ces choses inutiles dans vos poches (sans parler de la mariée qui elle, n’en a pas !). Confiez-les à une personne qui va rester proche de vous toute la journée.
  • Demandez à vos témoins de jeter régulièrement un œil sur votre tenue et maquillage. Il serait dommage que les photos soient parfaites, si ce n’était cette cravate de travers ou ce diadème en train de tomber. Evidemment, votre photographe devrait corriger le tir s’il s’en aperçoit, mais il a beaucoup à faire. Alors, autant missionner vos témoins pour qu’ils s’assurent de temps en temps que vous êtes toujours tirés à 4 épingles !
  • Adaptez votre marche, particulièrement à la mairie ou pendant les remontées d’allées lors des cérémonies. Marchez doucement pour laisser le temps à vos invités de vous admirer 😀 mais aussi pour que votre photographe ait le temps de faire ses mises au point et de prendre suffisamment de photos. Espacez les groupes qui remontent l’allée, laissez au minimum 5 mètres entre chaque groupe de témoins, le marié et la mariée.
Snagah Photography photographe mariage paris IDF

5 – La préparation mentale

Maintenant que tout est planifié au mieux, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : vous préparer mentalement à ce que tout ne se passe pas exactement comme vous l’avez imaginé. Même minutieusement planifié, un mariage se déroule rarement exactement comme prévu ! Retards, conditions météo, prestations … mais devinez quoi ? Rien ou presque ne pourra véritablement gâcher cette journée ou le plus important reste de partager votre union avec les gens que vous aimez. Préparez-vous à être flexible, laissez à vos témoins le soin de régler les problèmes éventuels, faites confiance à votre photographe en le laissant faire ce qu’il fait le mieux et … profitez.

Devinez quoi ? Vous pouvez aussi choisir un photographe qui maîtrise déjà tous ces conseils 😀 découvrez mes photos et services de mariage ! et recevez mes futurs articles directement en vous inscrivant à notre Newsletter.

2018-04-13T02:02:09+00:00

One Comment

  1. […] Next Photographes de mariage : le pourquoi du comment […]

Leave A Comment

Inscrivez-vous à notre Newsletter